real
time web analytics

Si j’avais un marteau à l’Apollo Théâtre

Par | 2017-10-14T06:09:22+00:00 24 septembre 2017|Catégories : Nous avons vu|

Notre avis : 

C’est à l’Apollo Théâtre, dans le 11ème arrondissement de Paris, que se joue la nouvelle pièce de Hugo Rezeda : « Si j’avais un marteau », programmée tous les samedis et dimanches, à 14h30.

Je l’avoue, pour nous, c’est un horaire assez particulier voir surprenant pour découvrir une pièce de théâtre. Mais une de nos « chouchoutes » est présente ; c’est donc ultra-motivés que nous nous y rendons, le samedi 23 septembre, quinze jours après la première.

« Si j’avais un marteau » est une pièce brillamment écrite et mise en scène par Hugo Rezeda, que vous avez pu voir auparavant dans « Histoire d’un Merle Blanc » en 2015 ou dans « Einstein » cette année. Peut-être l’avez-vous également entendu dans les « Feux de l’amour » ? Si ce n’est pas le cas, courrez vite le voir incarner Marco, le voisin gay et reine des commères qui, pour apporter son aide au reste de la troupe et plus particulièrement à Arnaud, son meilleur ami, n’hésitera pas à mettre son nez dans les affaires des autres.

Interprété par l’ex membre des 2Be3, après avoir vendu plus de 5 millions de disques, être apparu dans « L’anniversaire », « Bonjour ivresse » (excellente pièce de Franck Le Hen) et « La famille est dans le pré », Franck Delay incarne de main de maître son rôle de chef d’entreprise mais surtout celui de jeune homme menant une double relation.

Si j’avais un marteau
Genre : Humour
Auteur : Hugo Rezeda et Mythic
Mise en scène
 : Hugo Rezeda
Avec : Franck Delay, Petronille Moss, Emmanuelle Boidreau, Magalie Madisson, Hugo Rezeda, Julien Salvia
Lieu : Apollo Théâtre, 75011 Paris
Ludwig

Mais cela va peut-être s’avéré plus complexe que prévu !

Nous retrouvons également Emmanuelle Boidron que vous connaissez surement en tant que Yolande Navarro ou que vous avez vue plus récemment dans « Les monologues du vagin », « Scènes de ménages » ou « Bonjour ivresse ». Peut-être même avez-vous lu son roman « Un père pas comme les autres »? Elle joue ici avec talent, Olivia, héritière d’une grande chaîne de magasins et maîtresse d’Arnaud.

Notre chouchoute, dont je vous parlais tout à l’heure, c’est Magalie Madison, qui interprète avec brio Catherine. Rappelez-vous Annette dans « 1ers baisers », ses différents rôles dans « Les années fac », « La fiancée de Dracula », « Les mystères de l’amour », « 28h plus tard », « Le moral des troupes » ou son album « 23H23 » sorti en 2010. Dans cette pièce, il lui faudra énormément d’énergie pour comprendre ou plutôt essayer de comprendre ce qui peut bien se passer, chez elle, durant son absence.

Tout ça vous semble bien compliqué !

Ajoutez maintenant à cela deux autres rôles que nous ne détaillerons pas afin de préserver l’intrigue. Lucas Radziejewski connu pour ses différentes interprétations dans les comédies musicales « Hairspray », « La Belle et la Bête », « Robin des Bois » et « Cats » ajoute un peu de piment à un scénario déjà particulièrement épicé et Pétronille Moss rencontré dans plus d’une douzaine de pièces de théâtre mais aussi dans « Comment draguer tous les mecs », « Les sous doués », « Le dîner de cons », « Nikita », « Tais-toi ! », vient clore majestueusement ce sextuor de comédiens.

Globalement, une pièce dynamique et rythmée, un scénario un peu barré et des comédiens doués.

Un vaudeville comme il se doit avec les portes qui claquent et les quiproquos de circonstance.

Bref, un après-midi distrayant, un après-midi différent !